Une nouvelle façon de faire bouger les élèves

Photo 1.png

Quoi de mieux que de pratiquer un sport de glisse, respirer l’air frais, se changer les idées et refaire le plein d’énergie durant l’hiver? La réponse : pouvoir le faire à quelques mètres de son établissement scolaire ou même directement dans la cour d’école. Des centaines d’élèves de l’école des Cépages ont eu droit à ce privilège dans le cadre d’ateliers offerts par l’organisme Ski à l’école. Pratiquer ce magnifique sport dans un cadre scolaire et en milieu urbain, oui, c’est possible! 

Le programme, chapeauté par le Marathon Canadien de Ski, mise sur les activités physiques extérieures afin de créer des opportunités pour la jeunesse. L’organisme fournit du matériel de ski de fond neuf et huit ambassadeurs se déplacent dans les écoles un peu partout en Outaouais. Les ateliers sont d’ailleurs sans frais pour les parents.

« Ski à l’école permet aux jeunes, peu importe leurs ressources et leur environnement familial, d’avoir du plaisir et de découvrir un sport structurant qui fait partie de notre culture hivernale locale. Cette année, c’était le lancement du programme à Gatineau.  L’engouement que nous avons tenté d’instaurer a été plus grand qu’espéré. Les enseignants qui y participent reçoivent tout l’accompagnement nécessaire afin d’assurer le bon déroulement des ateliers. Ils doivent toutefois réserver les journées de ski au début de l’hiver », explique l’administrateur principal de l’organisme, Benoit Hudon.  

Photo 1.png

De la mi-janvier à la mi-mars, plus de 16 200 jeunes de la région ont pu découvrir l’activité de glisse dans une ambiance de plaisir, dont quelques 260 élèves de différents niveaux à l’école des Cépages. Trois classes EHDAA de l'établissement scolaire ont aussi été initiées au ski. Les bénéfices de ce genre d’initiative sont encore plus nombreux en contexte de crise sanitaire, selon la directrice de l’école, Nancy Lamothe.

 « Le ski est un sport simple, rassembleur et facile à apprendre. Certains de nos élèves n’avaient jamais fait de ski de leur vie. Ils ont été dehors plus que jamais cet hiver. Disons que c’est nécessaire étant donné la situation que l’on vit. Ski à l’école est une superbe initiative. Les ambassadeurs ont été tellement patients avec les élèves. Je lève aussi mon chapeau à Isabelle Murray et Pierre Guénard, deux enseignants d’éducation physique qui ont participé au projet. Nous avons tellement aimé l’expérience que nous voulons bientôt nous équiper en matériel de ski. Nous avons les infrastructures nécessaires et un grand terrain pour pratiquer ce magnifique sport », mentionne Mme Nancy Lamothe. 

Photo 1.png

« Cet hiver, nos élèves ont fait environ 35 heures de ski.  Le programme a du vécu et il est maintenant bien ficelé. Il a été lancé en 2016 dans le Pontiac et est maintenant offert à Gatineau. C’est une belle opportunité pour les écoles comme la nôtre. L’organisme nous apporte tous le matériel nécessaire et offre un super service. En plus, des ambassadeurs se déplacent à chaque expérience de ski et enseignent les techniques de base. Les jeunes développent de nouvelles habiletés et pratiquent un sport inclusif et sécuritaire. C’est vraiment clef en main pour un enseignant comme moi. J’encourage toutes les écoles à y participer dans les prochaines années », affirme l’enseignant d’éducation physique à l’école des Cépages et porteur du dossier éducation physique et à la santé au Centre de services scolaire des Draveurs, M. Pierre Guénard.  

En savoir plus au sujet de Ski à l’école