Formation générale des jeunes

Les élèves qui fréquentent la 4e et la 5e secondaire sont soumis aux règles de sanction du régime de sanction J5.

Le ministre décerne le diplôme d’études secondaires à l’élève qui a accumulé au moins 54 unités de la 4e et de la 5e secondaire. Parmi ces unités, il doit en avoir accumulé au moins 20 de la 5e secondaire et les unités suivantes :

  • 6 unités de langue d’enseignement de la 5e secondaire;
  • 4 unités de langue seconde de la 5e secondaire;
  • 4 unités de mathématique de la 4e secondaire;
  • 4 unités de science et technologie ou 6 unités d’application technologiques et scientifiques de la 4e secondaire;
  • 4 unités d’histoire et éducation à la citoyenneté de la 4e secondaire;
  • 2 unités d’arts de la 4e secondaire;
  • 2 unités d’éthique et culture religieuse ou d’éducation physique et à la santé de la 5e secondaire.

Tous les cours de formation générale, réussis en 4e et en 5e secondaire pour ce qui est des matières obligatoires et des matières à option, sont prises en considération pour la sanction des études secondaires.

Tous les cours réussis en formation professionnelle sont également pris en considération pour la sanction des études secondaires, sauf les cours réussis dans un programme d’études menant à une attestation de formation professionnelle.

L’évaluation de tous les cours qui ne font pas l’objet d’une épreuve unique du ministère relève de l’organisme scolaire.

Pour tous les cours que l’élève a suivis, la note de passage est fixée à 60 %.

La note finale de chaque élève qui subit une épreuve unique est, en général, établie par l’addition de deux résultats, soit 50 % de la note de l’épreuve unique (note convertie s’il y a lieu) et 50 % de la note attribuée par l’école, après modération. Par contre, si la note à l’épreuve unique convertie est supérieure à la note-école modérée, seul le résultat à l’épreuve unique convertie, s’il y a lieu, est retenu pour la note finale. Toutefois, cette règle diffère pour les épreuves à volets.