Qualité de l'air dans les établissements du CSSD

Récemment, le ministère de l’Éducation (MEQ) a procédé à l’acquisition de 90 000 lecteurs de dioxyde de carbone (CO2) avec comme objectif qu’ils soient installés dans les classes du Québec, et ce, en vue d’assurer un suivi rigoureux de la qualité de l’air intérieur.

Dès la réception des lecteurs de dioxyde de carbone à batteries, le Centre de services scolaire des Draveurs a procédé à l’installation. Ces appareils évaluent la concentration de CO2 dans les salles de classe et mesurent la température et l’humidité relative.

Les données ainsi recueillies par le MEQ permettent de cibler les endroits où des correctifs doivent être apportés, le cas échéant. La cueillette et l’analyse de ces données permettent également d’obtenir un portrait en temps réel des paramètres de confort. Les directions d’établissement pourront alors prendre les mesures nécessaires pour assurer le maintien d'une bonne qualité de l’air dans les classes de leur établissement.

Quelques réponses aux questions 

1.    Il est normal que la concentration de CO2 dans un endroit comme une classe varie au courant d’une journée, ce pourquoi la mesure prise en compte est une moyenne.

2.    Rappelons que le seuil acceptable de concentration de CO2 a été fixé à 1 500 ppm par un comité d’experts mis en place par le gouvernement du Québec. Cela indique un paramètre de confort. Il est important de préciser que les classes affichant un taux supérieur ne sont pas dangereuses pour la santé de leurs occupants. À titre de rappel, la norme du Règlement sur la santé et la sécurité au travail (RSST) recommande une moyenne d’exposition inférieure à 5 000 ppm pour une journée de travail de 8 heures.

3.    L’installation de lecteurs de CO2 dans les classes permet au personnel scolaire de faire des interventions plus adaptées, plus graduelles et plus rapides, comme l’ouverture plus ou moins grande ou plus ou moins longue des fenêtres et des portes et ce, en vue d’améliorer la qualité de l’air et d’éviter des concentrations trop élevées. Un équilibre entre une bonne température et une concentration adéquate de CO2 doit être recherché.

4.       À la lumière des données obtenues à ce jour, le CSSD peut affirmer que la très grande majorité des classes ont une bonne qualité de l’air.

5.       Le CSSD suivra assidument les données des établissements. Si des lacunes sont observées dans un local, c’est-à-dire que des concentrations moyennes quotidiennes de CO2 dépassent régulièrement et sur une longue période le seuil fixé de 1 500 ppm, des correctifs seront apportés.

6.       Pour les établissements où des locaux ont enregistré des concentrations moyennes hebdomadaires supérieures à 2 000 ppm, le CSSD activement à déployer des solutions et à analyser la situation.

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 417 classes réparties dans 26 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

TABLEAU  - 14 au 18 février 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 448 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

TABLEAU - 21 au 25 février 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 451 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

Tableau - 28 février au 4 mars 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 445 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

Tableau - 7 au 11 mars 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 449 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

TABLEAU - 14 au 18 mars 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 447 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

TABLEAU - 21 au 25 mars 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 447 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

Tableau - 28 mars au 1er avril 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 447 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

Tableau - 4 au 8 avril 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 451 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

Tableau - 11 au 15 avril 

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 444 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

Tableau - 18 au 22 avril 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 449 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

Tableau - 25 au 29 avril

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 450 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

Tableau du 2 au 6 mai 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 451 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

Tableau du 9 au 13 mai 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 452 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

Tableau du 16 au 20 mai 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 445 classes réparties dans 27 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

Tableau du 23 au 27 mai 2022

Le tableau ci-dessous constitue la moyenne de concentration pour 451 classes réparties dans 28 écoles. 

Ces données proviennent du ministère de l'Éducation.

 

Tableau du 30 mai au 3 juin 2022